10 février 2006

Yahoo : moteur de recherche de dissidents chinois !

Yahoo persiste et signe. Le moteur de recherche est une nouvelle fois accusé d'avoir fourni les preuves nécessaires à l'emprisonnement d'un internaute chinois.
Cette seconde accusation de dénonciation fait référence à une affaire antérieure au cas de Shi Tao, qui a été condamné en Avril 2005 à 10 ans de prison, notamment grâce aux informations de Yahoo!. Aujourd'hui, Reporter Sans Frontières accuse une nouvelle fois Yahoo! d'avoir aidé à l'arrestation de Li Zhi, un autre cyber-dissident qui s'exprimait sur le Net, et voulait rejoindre le parti démocratique chinois, interdit dans ce pays.
Encore une fois les grandes compagnie Internet ( Microsoft, Google , Yahoo ..) s'assoient sur l'éthique afin de satisfaire leurs actionnaires et contribuent sciemment à l'efficacité de la dictature chinoise.!

12:40 Publié dans Politis, Web | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : blogsromanais, Yahoo, Chine

Commentaires

Tout à fait inacceptable en effet.

Lire sur le sujet l'excellent article paru dans "Le Monde 2" du week-end dernier si tu le trouves encore en stock.

Et je suis un grand grand google fan... (sic)

Écrit par : baz | 13 février 2006

Baz > j'ai effectivement lu le dossier du Monde 2. Passionnant. Le titre du dossier est éloquent : "Internet, Staline aurait adoré" !

Écrit par : Lionel | 14 février 2006

Écrire un commentaire